PIPIIonline

histoire


Le PIP (Personal Inventory Profile) original a été élaboré à partir de 1984-85. L'auteur principal est le Dr Michael Robbins, Président, University of the Seven Rays, et auteur de Tapestry of the Gods et Infinitization of Selfhood. Il travaillait à cette époque avec un groupe d'étude Alice Bailey du New Jersey. Rick Good était un membre de ce groupe.

Le groupe d'étude a examiné plus de 1 000 questions pour déterminer lesquelles étaient les meilleures. Cela a mené à un PIP de 140 questions, 20 par rayon.

En 1985, Rick Good a écrit le programme PIP (incluant des cartes astrologiques) pour le Apple II. Ce programme a ensuite été transféré à l'IBM sur MS-DOS.

Le Dr Robbins a continué à utiliser le PIP dans ses ateliers à travers le monde. En 1992, il avait alors accumulé un échantillon suffisant pour que les données du PIP soient soumises à l'analyse. L'analyse initiale a consisté à comparer chaque question à la combinaison de toutes les autres questions pour chaque rayon au moyen d'une analyse de variance ainsi que d'une analyse factorielle. Les informations recueillies ont aidé à déterminer les questions qui étaient responsables de la majorité de la variance; les pourcentages de réponse; et la réponse moyenne à chaque question.

Un programme informatique PIP II a ensuite été conçu en 1993 pour le système d'exploitation MacIntosh. Le processus utilisé de 1993 à 2003 consistait à envoyer le PIP II par la poste, par télécopieur ou par courriel à l'individu. Les feuilles de réponses remplies étaient ensuite retournées par la poste ou par télécopieur. Ces réponses étaient alors traitées et les résultats retournés par la poste à la personne.

En 2003-2004, le PIP II a été divisé en 2 programmes distincts - un premier pour la saisie (pour Windows et MacIntosh) et un second pour produire les résultats. Les programmes de saisie ont été placés sur le web afin que l'utilisateur puisse les télécharger sur son propre ordinateur, prendre le PIP II selon leur horaire, et envoyer les résultats à Rick Good pour traitement.

Cela nous amène à 2010 où le PIP II est mis en ligne et les résultats sont traités en temps réel.